Séminaire 4: Le Brexit ou le douloureux divorce entre l’Union Européenne et le Royaume Uni

Pour la 4ème séance du séminaire “Nouvelles Frontières”, Christian Auer, Professeur de Civilisation britannique à l’Université de Strasbourg, viendra faire une conférence à Valence afin d’expliquer les enjeux du Brexit. Il reviendra sur l’histoire de l’euroscepticisme britannique avant d’analyser les facteurs qui ont mené au référendum du 23 juin 2016. Pour finir, il fera le point sur l’état des négociations, les pierres d’achoppement entre le Royaume Uni et l’Union Européenne pour esquisser les possibles scénarios du divorce.

Date: 13 février 2018

Lieu: Amphi Jacquottet, Site Marguerite Soubeyran, Valence

Séminaire 3: frontières et migrations dans le monde arabe

Cette troisième édition du séminaire “Nouvelles Frontières?” va s’intéresser aux thématiques des migrations et des frontières dans le monde arabe.

En croisant les approches, les deux intervenants aborderons le sujet par le biais de la traduction et de la civilisation:

« La traduction comme moyen de dialogue entre les deux rives de la Méditerranée. L’exemple d’Antoine Galland », Salam Diab Duranton, Université Grenoble-Alpes, ILCEA4

« Le Liban face au « tsunami » de la migration, Hayssam Kotob, Université Libanaise

Date: 9 février 2018

Lieu: Petite salle des colloques

Séminaire 2: Les frontières contestées, les mouvements nationalistes en Europe

Dans le cadre de la série de séminaires « Nouvelles Frontières », l’axe transversal de l’ILCEA4, laboratoire regroupant des spécialistes de langues et cultures d’Europe, d’Amérique, d’Asie et d’Afrique et d’Australie au sein de l’Université Grenoble-Alpes propose une séance afin de réfléchir sur les mouvements nationalistes en Europe.

En effet, le nationalisme est considéré par de nombreux spécialistes comme « la force politique la plus forte du 20ème siècle ». Force est de constater que ce constat est toujours valable aujroud’hui, notamment en Europe, qu’il s’agisse du nationalisme d’extrême droite qui a connu une poussée notable ces dernières années dans un contexte de crise économique, conjuguée avec une crise migratoire et un scepticisme croissant vis-à-vis de l’Union Européenne, ou bien des mouvements séparatistes qui remettent en cause l’appartenance de certaines régions à des états-nations.

Ce séminaire souhaite réfléchir sur ces mouvements pour comprendre quelles sont leurs modalités, comment ils se structurent-ils et quelles sont leurs revendications. 

Trois intervenants présenteront leurs recherches sur les sujet suivants:

« L’indépendantisme catalan à partir des résultats des élections du 21 décembre dernier – La Catalogne : une région d’Espagne ou une nation d’Europe ? », Michel Martinez, Université Toulouse-Capitole

« Nationalistes irlandais et palestiniens : Histoires de solidarité transnationale, Marie-Violaine Louvet, Université Toulouse-Capitole

« La Construction d’une « Mongrel Nation » : le nationalisme civique en Ecosse », David Leishman, Université Grenoble-Alpes/ILCEA4

Date: 2 février 2018

Lieu: Amphi 5, Bâtiment Stendhal