Séminaire 7: “Identificatio Urbis Finisimal”, les processus d’identification de la population dans les villes frontalières

La 7è séance du séminaire “Nouvelles Frontières?” prendra la forme d’un workshop qui s’insère dans le cadre d’un projet international “Identificatio Urbis Finisimal”. Ce projet, qui en est à ses débuts, vise à créer un réseau transdisciplinaire de chercheurs sur les villes-frontières pour ensuite structurer l’étude des villes-frontières à l’échelle européenne.

Ce workshop proposera un espace d’échanges entre jeunes chercheurs autour des questions théoriques et empiriques liées aux villes-frontières en Europe et en Amérique du Nord.

En premier lieu, il s’agira de réfléchir sur les villes-frontières de façon trans-disciplinaire en favorisant les échanges entre historiens, politologues, sociologues, géographes, civilisationnistes et sociolinguistes de différents laboratoires en France et à l’étranger, notamment en Suède, en Ukraine, en Allemagne. Ensuite, la manifestation va favoriser la préparation de la méthodologie de recherche interdisciplinaire sur les processus d’identification de la population des villes frontalières en France, Ukraine, Allemagne, Pologne, Autriche et en Amérique du Nord.

Programme

9h : Accueil des intervenants

9h30-10h : Introduction: Présentation du projet Identificatio Urbis Finisimal (N. Sopyliuk et P.A. Beylier)

  • Atelier 1 : Présentation des recherches sur les villes frontalières

10h-10h20 : Pierre-Alexandre Beylier, Université Grenoble Alpes, “Border Towns : introduction and definition(s)”

10h20-10h40 : Niklas Bernsand, Lund Université, Sweden, “Retrospective multiculturalism – pre-WWII cultural diversity in Chernivtsi city branding”

10h40-11h: Inna Kubay, NGO “Quadrivium”, Ukraine, “Quadrivium project activities: the results and futures research”

11h-11h20: Jasmin Donlic, MA, University Klagenfurt, “In the footsteps of transnational life worlds in the Alps-Adriatic region”

11h20-12h : Questions/débat

Pause déjeuner – 12h-13h30

  • Atelier 2 : Discussion autour de la méthodologie de recherche interdisciplinaire sur les villes frontalières

13h30-13h50 : Cléa Fortuné, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, “Conducting fieldwork for a multi-disciplinary research. Case study : Douglas, Arizona”

13h50-14h20 : Nataliia Sopyliuk, Université Nationale de Chernivtsi (Ukraine), “L’identification des habitants de la région frontière entre l’Ukraine et la Roumanie : le cas de la ville de Chernivtsi”

14h20-14h40 : Natalia Grabar, Chercheure CNRS, Université de Lille, “L’identification de la population des villes frontalières dans le Web social: le recours aux méthodes de TAL”

14h40-15h30 : questions/débat

Date: 25 mai 2018

Lieu: Salle G209